Un savon anti-moustique pour lutter contre le paludisme

Le 16 février 2016

Chikungunya dengue le moustiqu0

Paru dans https://mrmondialisation.org le 11 juillet 2015

 

Alors que le paludisme touche toujours 200 millions de personnes dans le monde et fait 600 000 morts chaque année, l’invention de deux étudiants burkinabé et burundais pourrait bien changer la donne. Ces deux jeunes chercheurs ont mis au point un savon permettant d’éloigner les moustiques et de tuer leurs larves, empêchant le paludisme de se transmettre.

 

Le Faso Soap offre un espoir très attendu de réduire la propagation du paludisme, également appelé malaria, maladie essentiellement transmise par les piqures de moustiques infectés. C’est notamment pour cette raison que le moustique est connu comme l’animal le plus « dangereux » du globe. À ce titre, il « tue » près de 80 000 fois plus que le requin.

12717156 466124053595347 57873615216559416 n

 

Près de la moitié de la planète est exposée au paludisme. En 2014, 97 pays étaient confrontés à la transmission continue de cette maladie. Mais si la plupart des cas proviennent d’Afrique subsaharienne, l’Asie et l’Amérique latine sont également affectées. On relève aussi, dans une moindre mesure, des cas de transmission au Moyen-Orient et en Europe. À ce jour, il n’existe pas encore de vaccin pour lutter contre le paludisme, c’est pourquoi le Faso Soap apparait comme une idée particulièrement innovante.

 

Ce savon particulier est composé à partir de citronnelle, de karité et d’autres ingrédients gardés secrets. Produit à partir de ressources locales, il est conçu pour être accessible à tous. Se laver et faire sa lessive avec ce savon permettrait, en principe, d’éviter la prolifération des moustiques qui se reproduisent rapidement dans les eaux stagnantes. Avantage de taille, ce savon ne présente pas d’effet secondaire contrairement aux habituels traitements préventifs. De plus, il ne sollicite aucun changement d’habitude et offre un atout non négligeable dans les pays où la maladie frappe : un très faible coût.

Gérard Niyondiko et Moctar Dembele, les deux étudiants inventeurs, espèrent pouvoir concrétiser leur projet et commercialiser le Faso Soap au prix de 300 francs CFA, soit 46 centimes d’euros l’unité. En 2013, ils ont d’ailleurs reçu un prix de l’université de Berkeley en Californie lors de la Global Social Venture Competition, pour le génie de leur invention pourtant si simple.

 

Article sur https://mrmondialisation.org/des-etudiants-africains-inventent-un-savon-contre-le-paludisme/

 

 
 

Pour améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution

 

Soutenez notre initiative sur le  site "Parlement et Citoyens" , demandez  aux parlementaires que soit proposé rapidement une loi sur la relocalisation alimentaire qui favorise les cultures bio (moins de pesticides) et la santé (moins de médicaments).  Cliquez ici

 

 

Suivez-nous sur        Facebook                Twitter

Commentaires (1)

Palumousse soap
  • 1. Palumousse soap | 26/10/2016
Bonjour Faisant suite à votre article publié en avril 2016 sur le savon repulsif du burkina

Le savon répulsif anti-moustique existe deja depuis plus de 10 ans , il est produit en Côte d'ivoire artisanalement et est très efficace. Depuis cette année nous avons lancé sa commercialisation sur toute l'afrique de l'Ouest , son nom Savon PALUMOUSSE, c'est non seulement un très bon produit répulsif efficace combinant plusieurs plantes répulsives et de l'essence de citronnelle , mais nous avons mis également des plantes médicinales qui aident à combattre le paludisme.

Le savon 100% naturel est vendu suivant les endroits dans les pharmacies et parapharmacies, les boutiques de quartier ou sur les marchés populaires ....
retrouvez nous sur facebook: Equipe Palumousse ou Palumousse Saop

Nous sommes a votre disposition pour tout renseignement complementaires

Bien Cordialement
L'équipe Palumousse

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×