Saumon OGM: des groupes écologistes en cour

 Le 15 novembre 2015         Par Alison Auld La Presse Canadienne

Métro

HALIFAX – Des groupes écologistes se rendront en Cour fédérale cette semaine pour contester une décision d’Environnement Canada de permettre la production d’oeufs de saumon génétiquement modifiés, estimant que cela créerait un dangeureux précédent.

Les groupes Ecology Action Centre et Living Oceans Society affirment que le ministère a violé ses propres règles en ne menant pas une évaluation complète avant d’autoriser une compagnie américaine à produire les oeufs à l’Île-du-Prince-Édouard.

Mark Butler, de l’organisation Ecology Action Centre basée à Halifax, explique que les saumons génétiquement modifiés pourraient s’échapper de leur piscine et se mêler à d’autres populations de poisson.

Si une contamination devait se produire, cela aurait notamment un effet important sur la pêche récréative, ajoute-t-il.

«Dès que ce poisson s’accouple avec un saumon sauvage, on ne pourra plus revenir en arrière», fait valoir M. Butler.

«Cette technologie accélère légèrement la croissance des poissons, ce qui fait qu’ils peuvent être vendus plus rapidement», explique-t-il ajoutant que ce léger bénéfice marginal s’accompagne d’un risque énorme pour des populations entières de saumons sauvages.

Une entreprise de Boston, AquaBounty Technologies, affirme pour sa part qu’elle a découvert une manière de faire croître le saumon de l’Atlantique deux fois plus vite que la normale en modifiant les oeufs avec des gênes de saumon quinnat et de loquette d’Amérique.

L’entreprise tente d’obtenir une autorisation aux États-Unis depuis 1995. Bien que ni le Canada ni les États-Unis n’aient approuvé ce type de poisson génétiquement modifié pour la consommation, le feu vert donné par Environnement Canada pour produire des oeufs à Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, est une percée importante.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×