Nouvelle étude sur les eaux en bouteille

Le 14 mars 2016

Eaubouteilleplast e1452846708542

Deux études sur l'eau embouteillée menées, en 2013, par 60 millions de consommateurs

La première étude  concluait  à  des polluants  retrouvés dans 10 marques d'eau en bouteilles sur les 47 examinées. Des micro-traces de pesticides et de médicament  qui ne seraient pas nuisibles pour la santé de l’homme mais  posent cependant la question de la pureté de l’eau en bouteille.

"La grande surprise", écrit 60 Millions de consommateurs, est la présence de tamoxifène, hormone de synthèse utilisée dans le traitement du cancer du sein dans 5 marques d'eau différentes : Mont Roucous, Saint Yorre, Salvetat, Saint Armand (Du Clos de l'abbaye) et Carrefour Discount (Céline Cristaline), et provenant de centre de captage différent.

60 millions de consommateurs  précise avoir procédé deux fois à l'analyse des échantillons après contestation de la part des embouteilleurs des premiers résultats et de la méthodologie employée, accusée de produire de "faux positifs".

La seconde étude  a confirmé cette présence de micro-traces de pesticides et de médicament, "sans que nous soyons en mesure d'en expliquer l'origine, ajoute encore 60 Millions de consommateurs. L'affaire est suffisamment sérieuse pour qu'on lance des analyses à plus grande échelle."

 


 

 

 

Une nouvelle étude sur les eaux embouteillées publiée en 2015

Les embouteilleurs critiquent la méthodologie des études de 60 millions de consommateurs, suggérant qu’elle ait pu produire des « faux positifs » notamment via des contaminations lors des manipulations.

La nouvelle étude menée par la Fédération nationale des eaux conditionnées et embouteillées (FNECE), la Chambre syndicale des eaux minérales (CSEM) et le Syndicat des eaux de sources (SES),  conteste les études de 60 millions de consommateurs.

Un laboratoire indépendant spécialisé dans la recherche au niveau de « l’ultra traces » (micro-particules) a effectué   13 000 analyses sur les polluants émergents, sur 40 marques d’eau embouteillées en France. La recherche a porté sur 330 molécules : médicaments, hormones, pesticides et autres molécules liées aux activités humaines.

Cette étude prouve que :
-ll n’y a aucune trace de médicament, d’hormone, de phtalate, ni de Bisphénol A dans les eaux embouteillées.
-100% des eaux embouteillées sont conformes à la réglementation, à des seuils même 2 fois plus bas que les limites réglementaires en matière de pesticides.

 
 

A qui faire confiance ?

 

Qu'en est'il de la qualité des plastiques ?

Chaque plastique doit, en théorie, présenter un numéro. Vous le trouverez en général en dessous du produit. Un système de code à 7 chiffres permet d’identifier le plastique. Tous ces plastiques ne présentent pas la même toxicité. Certains sont inertes et non toxiques. D’autres relarguent des phtalates, du bisphénol A, du styrène et d’autres perturbateurs endocriniens. Lesquels sont sûrs ? Lesquels sont à éviter ? Réponse dans le poster ci-dessous. Simplement, rappelez-vous de privilégier les plastiques numérotés 2,4 et 5 ! -  http://www.natura-sciences.com/sante/plastiques-toxicite-sante787.html - novembre 2014

Classification plastiques

 

Et qu'en est'il de l’effet cocktail des nombreux polluants ingérés quotidiennement ?

 

A voir reportage Cash Investigation. Diffusion du 2 février 2016

Produits chimiques : nos enfants en danger. En moyenne, ce sont près de 65 000 tonnes de pesticides purs qui sont épandues chaque année sur notre territoire. Aujourd’hui, l’Hexagone est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe. Les produits chimiques  se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l'on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les enfants.

 

 

L'eau embouteillée est aussi très dangereuse pour l'environnement

 

Bouteilles plastiques

Des millions de  plastiques déversés chaque année dans l'océan

Environ 3 millions de tonnes de plastique sont utilisés pour produire de l'eau en bouteille dans le monde chaque année. Et pour produire ce plastique, environ 47 millions de gallons de pétrole par an est utilisé. Malgré l'affirmation selon laquelle presque toute les bouteilles d'eau sont recyclées, environ 75% des bouteilles d'eau en plastique finissent dans les lacs, les océans, les cours d'eau etc. La plupart du temps, elles ne sont pas entièrement décomposées. 

En savoir plus sur

On l'appelle le 8ème continent ou "la soupe de plastique"

http://oceans.taraexpeditions.org/m/environnement/ocean-homme-et-pollution/plastique-et-environnement/

 

 

 

 

Une baleine retrouvée morte avec 20 kilos de plastique dans l'estomac

http://www.notre-planete.info/actualites/3864-baleine-echouage-plastique

Cachalot plastique hollande

 

Le plastique tue 1.5 million d'animaux par an

http://www.rtl.fr/actu/sciences-environnement/le-plastique-tue-1-5-millions-d-animaux-par-an-7774879049

Une baleine retrouvée morte avec 20 kilos de plastique dans l'estomac 

 Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/3864-baleine-echouage-plastique

Pour améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution

 

Soutenez notre initiative sur le  site "Parlement et Citoyens" , demandez  aux parlementaires que soit proposé rapidement une loi sur la relocalisation alimentaire qui favorise les cultures bio (moins de pesticides) et la santé (moins de médicaments).  Cliquez ici

 

 

Suivez-nous sur        Facebook                Twitter

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×