Le monde bouge

Le 7 janvier 2016

Fiches mais

Le soja et le maïs sans OGM reviennent en force dans les champs taiwanais


 

Certaines graines et céréales comme le soja et le maïs dont la production avait fortement reculé à Taiwan du fait de la concurrence de produits OGM importés moins chers semblent progressivement retrouver les faveurs des agriculteurs.

En effet, non seulement la demande pour les produits sans OGM est en hausse, mais un programme de revitalisation des terres agricoles laissées à l’abandon qui a été mis en place par le ministère de l’Agriculture en 2013 commence à porter ses fruits.

La valeur totale de la production cultivée dans le cadre de ce programme a atteint 17,8 milliards de dollars taiwanais dès la première année, a calculé le ministère de l’Agriculture, une somme bien supérieure aux 4 milliards investis pour soutenir les agriculteurs participant au programme. En 2014, la production a représenté 18,4 milliards de dollars.

Selon le ministère de l’Agriculture, l’engouement des consommateurs pour une production locale issue de l’agriculture biologique et sans OGM est en partie dû, au-delà de l’inquiétude que suscitent toujours les produits contenant des OGM, aux scandales qui ont éclaté ces dernières années dans le secteur agroalimentaire.

A titre d’exemple, la FDA indique que 11 000 ha de terrains sont actuellement dédiés à la culture du maïs, la production locale s’écoulant sans aucune difficulté malgré des cours sensiblement plus élevés que les produits OGM importés.

La culture des OGM est interdite à Taiwan, mais les importations d’OGM ou de produits alimentaires en contenant est autorisée.

 

Pour changer de modèle alimentaire signez et partagez notre pétition

 

STOP au lobby de la grande distribution, OUI à l'économie locale

 

Suivez-nous sur   Facebook      Twitter

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.