La problématique de l'eau en France

le 16 février 2016

Verre deau

 

Alors que l'eau est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, des analyses ont mis en évidence des traces d'herbicides, de fongicides et de médicaments  dans l’eau du robinet, mais aussi  dans certaines eaux en bouteille et si nous ne faisons rien, cela risque de s'aggraver.

"Si officiellement tous citoyens a droit à une eau potable sans risque pour sa santé,  officiellement seulement car dans  de nombreuses communes  l'eau est contaminée."

Comment  des résidus de pesticides et de médicaments peuvent' ils  se retrouver dans l'eau potable et dans certaines eaux en bouteille ?
 
Cette question il vaut  mieux se la poser maintenant avant qu'il ne soit trop tard. Nous sommes, d'une certaine façon, tous responsables de cette contamination ?
 
Pour le comprendre, regardez cette vidéo
 
 

 Une nouvelle étude sur les eaux embouteillées publiée en 2015

Les embouteilleurs critiquent la méthodologie des études de 60 millions de consommateurs, suggérant qu’elle ait pu produire des « faux positifs » notamment via des contaminations lors des manipulations.

La nouvelle étude menée par la Fédération nationale des eaux conditionnées et embouteillées (FNECE), la Chambre syndicale des eaux minérales (CSEM) et le Syndicat des eaux de sources (SES),  conteste les études de 60 millions de consommateurs.

Un laboratoire indépendant spécialisé dans la recherche au niveau de « l’ultra traces » (micro-particules) a effectué   13 000 analyses sur les polluants émergents, sur 40 marques d’eau embouteillées en France. La recherche a porté sur 330 molécules : médicaments, hormones, pesticides et autres molécules liées aux activités humaines.

Cette étude prouve que :
-ll n’y a aucune trace de médicament, d’hormone, de phtalate, ni de Bisphénol A dans les eaux embouteillées.
-100% des eaux embouteillées sont conformes à la réglementation, à des seuils même 2 fois plus bas que les limites réglementaires en matière de pesticides.

 

A qui faire confiance ?

 

Et qu'en est'il de la qualité des plastiques, de l’effet cocktail des nombreux polluants ingérés quotidiennement ?

 

Pour améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution

 

Soutenez notre initiative sur le  site "Parlement et Citoyens" , demandez  aux parlementaires que soit proposé rapidement une loi sur la relocalisation alimentaire qui favorise les cultures bio (moins de pesticides) et la santé (moins de médicaments).  Cliquez ici

 

 

Suivez-nous sur        Facebook                Twitter

 

Commentaires (1)

Taillandier Stéphanie dite Aicha
  • 1. Taillandier Stéphanie dite Aicha (site web) | 19/02/2016
Merci de nous respecter, nous sommes vos frères et soeurs en humanité.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.