Les microplastiques de polystyrène menacent sérieusement la reproduction des huîtres

Le 5 février 2016

1946764 1

 

Les plastiques sont un contaminant des écosystèmes marins


Les plastiques ont tendance à se décomposer en petites particules, appelées microplastiques, qui entrent aussi le milieu marin directement sous forme de fragments provenant de sources variées, y compris les cosmétiques, les vêtements et de rejets industriels.
Compte tenu de leur nature omniprésente et de leurs petites dimensions, l'ingestion et l'impact de microplastiques sur la vie marine sont une cause de préoccupation.
Parce que les organismes filtreurs les ingèrent en s'alimentant, ils sont susceptibles d'être touchés par cette pollution.

 

Une étude fournit des données d'avant-garde sur les impacts microplastiques pour aider à prédire l'impact écologique dans les écosystèmes marins. Des huîtres ont été exposées à des microparticules de polystyrène.

 

"Après deux mois d'exposition à cette pollution, ces mollusques produisaient moins d'ovules et ceux-ci étaient de plus petite taille. De même, leurs spermatozoïdes étaient nettement moins mobiles, explique Arnaud Huvet, un biologiste à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), un des co-auteurs de cette étude qui paraît dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Ainsi, "les taux de fécondation étaient réduits de plus de 41%" par rapport aux huîtres qui se trouvaient dans un bassin dans lequel la teneur en micro-billes étaient plus faible", précise-t-il. Pour cette expérience, "nous avons utilisé les niveaux les plus élevés de micro-billes de plastique qu'on peut trouver dans la nature dans des zones très polluées en Chine", précise ce chercheur. "Heureusement aujourd'hui on est encore loin de ces concentrations dans la plupart des baies de la planète", ajoute-t-il.

 

Changement urgent

Mais force est de constater que cette pollution augmente tous les ans en raison de l'utilisation grandissante du plastique et qu'il «est donc temps de faire prendre conscience à la société, aux industriels et aux différents acteurs d'essayer d'inverser cette tendance», souligne le biologiste, expert des mollusques marins.

 

Article sur : http://www.humanite-biodiversite.fr/article/la-reproduction-des-huitres-affectee-par-les-microplastiques-de-polystyrene

 

LIRE  aussi   : 

Huître triploïde : une « manipulation » bien cachée

Les microbilles en plastique dans les produits cosmétiques finissent dans les océans

On l'appelle le 8ème continent ou "la soupe de plastique"

 

 

Pour améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution

 

Soutenez notre initiative sur le  site "Parlement et Citoyens" , demandez  aux parlementaires que soit proposé rapidement une loi sur la relocalisation alimentaire.  Cliquez ici

 

 

Suivez-nous sur        Facebook                Twitter

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×