Le Danemark a mis un terme aux abattages rituels d'animaux

le 23 février 2016

Abattage

Paru dans http://www.francetvinfo.fr le 18 février 2014

Depuis le 17 février 2014, il est obligatoire d'étourdir les animaux avant de les abattre au Danemark. Les abattages rituels juifs et musulmans sont de fait interdits.

 

Au Danemark, il est désormais obligatoire d'étourdir les animaux avant de les abattre, depuis le 17 février 2014. Cette loi interdit de facto les abattages rituels juifs et musulmans, qui requièrent la pleine conscience des animaux. Le texte a été défendu par le ministre danois de l'Agriculture Dan Jorgensen, qui a expliqué sur une chaîne de télévision locale que "les droits des animaux doivent primer sur la religion".

Les textes européens préconisent l'étourdissement pré-mortem des bêtes, c'est-à-dire qu'elles soient rendues inconscientes avant leur mort. Mais ils laissent aux pays la possibilité de déroger à cette obligation. La Suisse, le Liechteinstein, l'Islande, la Norvège et la Suède imposaient déjà l'étourdissement.

 

Un ministre israélien dénonce une mesure antisémite

 

Cette décision a suscité de nombreuses réactions, à commencer par la création d'une pétition en ligne, qui dénonce l'ingérence du gouvernement dans la liberté de culte. Selon cet appel, la loi danoise restreint "le droit des musulmans et des juifs à pratiquer leur religion au Danemark". Le vice-ministre israélien aux Cultes a vivement condamné l'interdiction, selon des propos rapportés par La Croix : "L'antisémitisme européen dévoile son vrai visage et se retrouve même dans les sphères gouvernementales." L'ambassadeur danois à Jérusalem lui a répondu, jugeant ces propos "insultants", rapporte Ynetnews.com (en anglais).

A Copenhague, les représentants religieux partagent des avis plus nuancés. Interrogé par Al-Jazeera (en anglais), un imam du centre culturel islamique de Copenhague relativise ainsi les conséquences de la loi. Selon Khalil Jaffar, les représentants musulmans danois avaient déjà décrété que les animaux étourdis avant d'être abattus étaient considérés halal, il y a quelques années. Quant à Finn Schwarz, représentant de la communauté juive de la capitale, il rappelle que la viande kasher est importée, même s'il juge le procédé des autorités "non-démocratique".

 

Brigitte Bardot réclame à la France une mesure similaire

 

En France, l'ancienne actrice Brigitte Bardot a saisi l'occasion pour réclamer à la France de prendre une mesure similaire. "Le Danemark impose, aujourd'hui même, l'étourdissement des bêtes lors d'un abattage rituel... Qu'attend donc la France pour, enfin, prendre cette mesure qui limiterait la souffrance de millions d'animaux ?", écrit-elle dans une lettre à François Hollande rendue publique par sa Fondation.

Article sur : http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/le-danemark-interdit-les-abattages-rituels-d-animaux_533403.html

 

Pétitions : Contre l'abattage sans étourdissement des animaux de ferme par 30 millions d'amis
 

Monsieur le président de la République,
Monsieur le ministre de l’Intérieur, chargé des cultes,
Monsieur le ministre de l’Agriculture,

La pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quels qu’en soient les motifs.

Par ailleurs, pour des raisons éthiques parfaitement légitimes, le consommateur sensible à la protection des animaux a le droit de ne pas vouloir consommer de viandes issues de la souffrance animale.

En France, « l’étourdissement des animaux est obligatoire avant l’abattage ou la mise à mort (…) sauf si cet étourdissement n’est pas compatible avec la pratique de l’abattage rituel » (art. R.214-70 du Code rural). Or, l’examen de la pratique de l’abattage rituel dans notre pays fait apparaître que la proportion d’animaux qui ne sont pas étourdis avant leur saignée dépasse de beaucoup les besoins des seuls consommateurs concernés. En réalité, une part importante des viandes issues d’un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu’il soit fait mention de cette caractéristique.

A minima, je demande donc que l’étiquetage de la viande (ou d’une préparation contenant de la viande) comporte obligatoirement la mention du mode d’abattage, afin que le droit à l’information du consommateur soit respecté.

A terme, je réclame la généralisation de l’étourdissement de tous les  animaux avant leur abattage, sans exception aucune.

 

Pour signer la pétition http://www.30millionsdamis.fr/jagis/signer-la-petition/je-signe/26-contre-labattage-sans-etourdissement-des-animaux-de-ferme/

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.