La Chine construit actuellement une usine géante de clonage pour "fabriquer" un million de vaches par an

Le 25 novembre 2015 - L'Obs

20 1

 

La plus grand site mondial de clonage d'animaux est en cours de construction en Chine, avec pour ambition de fabriquer en série chiens, chevaux, et jusqu'à un million de vaches par an, selon la presse chinoise.

Représentant un investissement de 200 millions de yuans (29 millions d'euros), ce centre de production comprendra un laboratoire de clonage et une banque de gènes, a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle.

Le projet est conduit par la société de biotechnologie chinoise Boyalife et l'entreprise sud-coréenne Sooam Biotech, aux côtés de deux instituts de recherche chinois. L'usine se concentrera sur le clonage d'animaux domestiques, de chiens policiers, de chevaux de course et de vaches, tous destinés à être commercialisés à une échelle industrielle.

La "production" devrait démarrer l'an prochain dans la ville portuaire de Tianjin, métropole côtière située à 150 km à l'est de Pékin. Quelque 100.000 embryons de vaches seront produits annuellement dans un premier temps, puis un million à terme, selon le président de Boyalife, Xu Xiaochun, cité par Chine nouvelle. "Les agriculteurs chinois ont des difficultés à produire suffisamment de vaches à viande pour répondre à la demande du marché", a-t-il justifié.

Le site internet de l'entreprise sud-coréenne détaille aussi aux clients potentiels la marche à suivre s'ils souhaitent cloner leur animal de compagnie décédé.

Le scepticisme dominait cependant sur les réseaux sociaux chinois, où de nombreux internautes doutaient de l'appétit des consommateurs pour de la viande issue d'animaux clonés.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.